mardi 12 janvier 2010

DEVRONS NOUS AVOIR PLUS D'ÉGLISES QUE D'ÉCOLES ET HOPITAUX EN AFRIQUE

DEVRONS NOUS CONSTRUIRE PLUS D'ÉGLISES QUE D'ÉCOLES ET HOPITAUX EN AFRIQUE?

Il est tres surprenant que lorsque nous parcourons l'Afrique noir depuis le Ghana jusqu'en Tanzanie , du Niger a l'Afrique du sud en ce jour ,c'est toujours la même chanson a peu prêt que l'on retrouve ; La multiplicite' des églises et eglisettes. L'africain a donne' volontairement sa destinée aux phénomènes des eglise et eglisettes.
Un amis qui avait visite' le Ghana par example, était tres surpris de constater que dans tout les bus ,taxis , trains , bateaux et avion qu'il empruntait ; c'était toujours le nom de jesus qui était chante' et les bruits des eglisettes etait au sommet . Nul part le nom de kwameh kruma par example n'était évoque' ou même mentionné, lui qui est le père de l'independance du Ghana et pere du panafricanisme .
Parfois on se pose cette question tres honnête de savoir d'où serait l'origine de ce phénomène . Dans les années 80 par exemple , il n'y avait que des églises conventionnelle cad les églises Catholiques ( les Muupes) , les protestants ( les Missionis), l'arme du salut et l'islam ( les waraas) et les eglises des Noirs , ceci bien sure pas seulement en république démocratique du Kongo mais aussi un peut partout ailleurs en Afrique. Arrivee' vers les années 1980 ce fut la grande explosion des tous les différents sectes du christianismes jusqu'à ce jour ou dans les grandes ville comme Kinshasa par example , c'est au moins une sur toutes les quatre maisons qui est transformee' en une secte chrétienne avec des dénominations tres particulières . Nous trouvons des noms tres fantaisistes comme : le combat de la fois , l'église de jesus de ceci ou de cela , jesus revient bientot est tu prêt? jesus est ma force et patati , patata....
Ces eglisettes qui fonction sans structure ni méthodologie, sont basées' sur une notion de fois illusionnée , flou et insolite . Elles sont si nombreuses que l'on se demande , d'où vient elles vraiment ? Souvent ce sont des jeunes gens qui n'ont pas de travail mais qui connaissent lire et écrire , qui se font passe' subitement  pour pasteurs car ils peuvent impressionner les vielles mamans avec leur art de manipuler le français ou l'anglais.Surtout dans les milieux rural aussi bien que  les bidons villes qui pullulent au tours des grands centres urbaines Africaines ce phenomene est devenu insurpotable. Parfois , c'est un ancien magicien, un ancien voleur, un ancient criminel , une ancienne vedette ou prostitue' qui n'ont plus de succès qui prennent le leadership des ces entreprises d'extorsion de la monnaie. Ils hypnotisent leurs adeptes avec des témoignages souvent inventes de toute pieces de leurs vie anciennes lorsqu'ils avaient du succès ou encore lorsqu'il était gens de mauvaise vie . Parfois, ils payent des escrocs qui viennent confesser, donner des faux témoignages montes de toutes pièces  de theatre pour soutenir ces entreprises  d'extorsion d'argent des pauvres kongolais  , surtout les vielles mamans , le veuves  aussi bien que des jeunes  gens  a la quette d'une faveur sociale donnee'    .  Ces fameux témoignages  se terminent toujours sur la note , Jésus m'a sauve' voila aujourd'hui il a fait de moi un homme bien , un homme de bonne vie , un homme de succès alors qu'ils sont tres conscient d'etre escrocs et opportunists  usant de la fragilite' mentale de leurs victimes . Un autre appas des ces marchands de l'asphyxie spirituelle , c'est la promesse de la réussite , du travail et de la progéniture pour des femmes stériles .Tous ces enseignements se basent a vendre la réussite sociale , une vie meilleurs avec beaucoup d'argents ou de succès aux pauvres croyant en utilisant certaine interprétation tres mal cadres de la bible ou bien en devenant champion dans le dépistage des sorciers qui souvent sont des personnes tres vulnérable dans la comunaute qui ne peuvent pas se défendre, ici je cite les enfants et les vielles personnes . En tout cas le vieux truc marche toujours tres bien en Afrique a cause de la peur et du préjudice a la croyance a la sorcellerie. Ces brigants cree' un climat de mefiance et d'insecurite' dans toute la communaute'.

Cependant bien que soit l'abondance des ces eglisette de Jésus promettant a tout bout de champ de donner des solutions miracles au pays ou aux individus , les véritables problèmes du pays ou de leur adeptes devient de plus en plus pires et les slogans de la reussite et succes demeurant des lettres mortes.
L'africain construit des eglisettes a une vitesse vertigineuse et un rythme soutenu . Si c'était au même rythme que l'African construisait des hôpitaux et routes , l'Afrique serait déjà développee' depuis tres longtemps. L'Afrique qui a besoin des hôpitaux , d'une médecine et une technologie propre a elle. Mais aujourd'hui ,elle se contente de perdre tout son énergie dans des chimères des eglisettes qui le paralyse et empoisonne son mentale et son esprit .

En tout cas ,Je me suis honnêtement pose' la question de comprendre si le développement de l'Afrique est elle fonction de la multitude des ses eglisette qui pillulent part tout .
Lorsque l'on regard la réalité de pret on se réalise vite que partout au monde , c'est l'homme qui a la capacité de changer son environnement en premier , non pas une force illusionaire et chimerique comme c'est devenu le cas en Afrique . Lorsque l'homme démission et donne la responsabilité de crée son bien être et son devenir au profit d' un être hypothétique , c'est toujours la catastrophe qui s'en suit.
L'africain est un peuple plein d'énergie , plein de vouloir mais peut être lui manque t il pas un véritable ou des véritables visionnaires?
Dans cette course effrénée' vers le bien être ou l'Afrique vient aujourd'hui en toute dernière position par apport aux autres continents , au lieu de rester avec une situation de negativisme ou une situation de refu de faire face aux vrais problème de l'Afrique et jouer a l'autruche , il est grand temps qui l'africain comprennent que l 'Afrique a besoin du développement , des infrastructures routiers, des hôpitaux et de l'éducation  que la construction des eglissete qui ne sont qu'un véritable somnifère et un high way vers sa destruiction  certaine . D'ailleurs la plus part des leaders des ces eglisettes charismatique ne sont et n'ont jamais était un bon exemple pour l'afrique . Un exemple d'amour , de compassion et de respect de l'autre en tout cas , ils ne le sont pas !!!! On les retrouvent toujours dans les combines mafieuses d'ecroqueries et de la debauche.
Une investigation minicieux nous amene a trouver  l'origine des mouvements  du réveil charismatique en Afrique  dans les combines secretes des bulderburg  au travers la CIA  et d'autre organisation secretes . L'argent  et des agens bien forme' de la CIA Américaine etaient utulises pour lancer ce mouvement d'abrutissement    totalement des africains vers les années 80 . La fertilite' du continent a permis a cette nouvelle force d'etre un element de la strategie international tres important . Les pasteurs kongolais les plus influents sont toujours en perpetuelle deplacement dans le monde pour des conferences et convensions X et Y.
Cependant  l'ironie de l'existance dit que quelque soit la duree' de la nuit la journne' fini par apparaitre . Ce fameux  reveil charismatique des kongolais de l'interieure comme de la diaspora  rencontre  en ce jour  une résistance farouche de la par des  Africains  qui commencent a voir claire et a chercher a reprendre leur destine' entre leurs mains.

Beaucoup se realisent  qu'assez c'est assez , nous ne pouvons pas continuer a nous bercer dans  cette drogue mortelle , cette opium du people qui nous tue a petit feux. Une revolution mentale doit voir le jour ou la soumission pas des croyances qui nous exploitentn nous terrorisant doit prendre fin et une veritable renaissance de la spiritualite libre verra le jour .
Le but ici n'est pas d'amener le people kongolais vers l'atheisme ou la haine de la religion car nous sont tous conscient que ce peuple et cette nation sont hautement spirituel . Nous nous sommes seulement insurger contre la manipulation de la religion comme outil servant d' exclavagiser  et exploiter tout un peuple, une nation  et surtout ses plus vulnerables .

Voyer ici George Bush ancien président américain qui avait mené' une croisade contre le monde musulman au nom de la chrétienté  . Regarder la  façon dont il traite l'homme noir .
Regardez bien cette vidéo et apprécier son salutation de G Bush aux noirs Haïtiens après le tremblement de terre de janvier passe' et tirer vous meme le conclusion sur les meneur des mouvements charismatiques qui ont infeste' l'Afrique comme un grand cancer.

GEORGE BUSH SALUT UN NEGRE
video

lundi 4 janvier 2010

LA CECITE DE L' INTELLECTUEL DE L'ÉLITE CONGOLAISE

LA CECITE DE L'INTELLECTUEL
KONGOLAIS





Il n'y a que des débiles, et des d'esprits faibles qui croient encore à toutes sortes des conneries balancés par des pasteurs et cheap politiciens qui peuvent se laisser faire aujourd'hui par cet étant des choses. Évidemment le paradis et l'enfer se trouvent ici sur terre!! Dieu nous a donné le paradis et nous en avons transformer a un enfer. Ce qui se passe au Kongo est pire que l’enfer. Souvent je me pose la question de savoir si vraiment un Kongolais peut il se permettre d'avoir peur de l'enfer car sa condition actuelle est pire que l'enfer.
N'est ce pas dans le credo des chrétiens dit-on:"Jésus est descendu en enfer et fut mis au tombeau"? Mais c'est à cause de la cruauté des hommes et de leur ignorance. Les Kongolais payent aujourd'hui, au prix fort, les conséquences de leur ignorance, de leur amnésie, de leur couardise, de leur inconscience et de leur naïveté. Ils ont permis la légitimation par la voie électorale en 2006, au suffrage universel direct (sic!) un Président imposteur en la personne de Joseph Kabila, de son vrai nom Hippolyte Kanambe qui se révèle être un Tutsi d'origine rwandaise. Cette nouvelle qui n'en est une que pour les Congolais ignorants, sourds ou aveugles, Laurent Nkundabatware un autre tutsi l’a confirmée avec force . Ainsi donc, nos diplômes dans toutes les disciplines et nos doctorats dans les sciences les plus pointues de ce monde ne servent ils strictement à rien ? Ils n'ont pas empêché un minuscule parmi le peuple nilotique d'à peine 800 mille âmes de venir dominer plus de 60 millions de Bantous KongolaisI quelle hontes ? Les ministres bantous qui forment le gouvernement congolais actuel, nos historiens, nos journalistes, ethnologues, sociologues, politologues, avocats, médecins, ingénieurs, agronomes, économistes, chimistes, polytechniciens, mais aussi nos généraux, nos colonels, nos BEM (brevetés d'état-major), bref, tous nos diplômés d'universités ( il y en aurait quelque 500 mille depuis 1954 jusqu'à ce jour) démontrent chaque jour que "science sans conscience (ethnique) est ruine de l'âme". N'est ce pas que quelqu'un l'avait affirme' quelque part!!
Vous pouvez essayer de retourner la question dans tous les sens et tous les angles , avancer tous sortes des arguments que vous voudrez, vous consoler en recourant à tous les raisonnements,philosophies, vous ne pourrez pas dénouer ni trancher ce nœud gordien, à savoir que nous sommes des têtes bien pleines mais très mal faites. Ajouter à cette tare un égoïsme viscéral et un matérialisme qui ne s'embarrasse d'aucun scrupule pour satisfaire nos besoins les plus vils et les plus bassement alimentaires ou digestifs et vous comprendrez pourquoi nous en sommes réduits aujourd'hui à souffrir d'une cécité qui nous empêche désormais de distinguer le bien du mal, la justice de l'injustice, un lapin d'une carpe, un Muntu d'un Tutsi, un compatriote d'un étranger, la nuit du jour, le soleil de la lune, l'homme de la femme, le mensonge de la vérité, le vrai du faux. Dès lors, ayant perdu toute faculté de discernement, les Congolais ont dégringolé de plusieurs degrés sur l'échelle de l'évolution des espèces vivantes. Il n'est même pas certain qu'à l'heure actuelle, nous soyons situés plus haut que les asticots...
De fait, à en juger par le traitement réservé aux paysans du nord Kivu par le rwandais Kagame , nous serions désormais assimilables à de l'engrais naturel puisque nous avons vu qu’il avait donné l'ordre à ses soldats de précipiter, vivants, des centaines de villageois congolais dans des fosses sceptiques où ils ont été noyés dans ces trous remplis d'excréments humains.
Dites-moi, mes frères et soeurs, n’a-t-il jamais existé pareille abomination dans l'histoire moderne des horreurs commises par les hommes depuis leur apparition sur cette planète ?
Et il semble que le pire reste encore à venir.
La Nature est généreuse certes, mais elle est aussi impitoyable. De toutes les facultés concédées à l'être humain, elle privilégie par dessus tout la conscience car, c'est elle qui sert de clé de voûte à toutes les autres (intelligence, émotion, diverses perceptions sensorielles comme la vue, l'ouïe, le toucher, l'odorat). La conscience vient en effet couronner tout l'édifice que la nature a patiemment bâti depuis le règne minéral. Il Lui a fallu des milliards d'années pour, enfin, réussir à façonner l'homme "à l'image potentielle de Dieu", pour qu'il prenne possession de la Terre et donne un sérieux coup d'accélérateur à l'ensemble des règnes inférieurs.
Mais attention: toute marche arrière est interdite. Voilà pourquoi, selon mon entendement, la Nature se montre intraitable vis-à-vis de tout être humain, de tout peuple, société, race ou civilisation qui , par ses pensées, ses pratiques et son discours, risque d'entraîner un recul, risquant inverser la marche, d'amorcer l'involution au lieu de stimuler l'évolution. En sombrant dans la bigoterie, en perdant toute conscience de groupe, en se livrant aux danses les plus obscènes, en laissant libre cours aux superstitions les plus irrationnelles, en permettant à de pseudo "hommes de Dieu" de les entraîner vers l'animalité et vers les croyances religieuses les plus absurdes; les Bantous congolais, alors que la Nature s'est montrée particulièrement généreuse à leur égard en les comblant de fabuleuses richesses humaines (plus de 400 ethnies et tribus) et géologiques, ne se rendent pas compte qu'ils ont péché contre Sa loi. Cette dernière, la seule et unique, qui gouverne l'univers, depuis l'infiniment petit jusqu'à l'infiniment grand. Pas étonnant, dès lors, que la Nature nous punisse avec la plus extrême sévérité . Les Tutsis comme Hippolyte Kanambe, Paul Kagame, Nkundabatware, Mwando Nsimba, Tambwe Mwamba, le général Kalume, etc., peuvent être considérés comme l'instrument de Sa colère et les outils de son châtiment. Et si, par malheur, les Bantous congolais refusent, malgré les coups pesants qui leur sont assénés, de guérir des tares qui les affligent, la Nature est prête à prendre le pari et le risque de leur extermination pure et simple.
Au demeurant, ils ne seront pas le premier peuple que la Nature accepterait ainsi de sacrifier. Il suffit pour cela de s'en référer à l'histoire de l'humanité. Innombrables sont, en effet, les peuples, races, sociétés et civilisations qui ont disparu de la surface de la Terre sans laisser la moindre trace ni le plus petit souvenir à la postérité. Les Tutsis du Rwanda, du Burundi, de l'Ouganda en général n'attendent plus que cette opportunité pour ériger leur fameux "tutsiland" qui aurait alors les mêmes dimensions que l'actuelle République démocratique du Congo (peut-être même plus, qui sait?) au lieu de se limiter seulement à deux ou trois provinces, comme c'est le cas dans le projet qu'ils nourrissent depuis 1972.
Collabos et pasteurs continuez à faire descendre les congolais en enfer avec vos histoires là qui ne tiennent pas debout. Le temps nous donnera raison.
Le Kongo a qui je m'adresse; sommes nos des machines , des choses ? Le temps n'a t il pas sonne' de nous réaliser la gravites de notre mal et commencer a y apporter des solutions nécessaires. Le temps est celui de l'action cher amis , frères et soeurs Kongolais.

Mama Likembe.