dimanche 22 juillet 2012

POURQUOI DEVRONS NOUS CONDAMNEZ AVEC LA TOUTE DERNIÈRE ENERGIE LE KONGO DIETO 798?

POURQUOI  DEVRONS NOUS CONDAMNEZ AVEC LA TOUTE DERNIÈRE ENERGIE LE KONGO DIETO 798?

Nous  tenons a rédiger cet article  pour donner notre reflection et réaction contre la lettre  rédigée par Ne Mwanda Nsemi le chef spirituel du mouvement  Bundu  dia Kongo au secrétaire  général de l'ONU  dans son circulaire Kongo Dieto 798, savoir  LA LETTRE AU SECRETAIRE GENERAL DE L'ONU .
Le titre  et le contenue de cette dernière  justifie notre réjection  et condamnation mais surtout notre indignation face aux  propos tenus par notre aine' Ne Mwanda Nsemi  Longia Kongo .
Nous nous sommes décidé d’écrit cet article conformément a l’anecdote de la sagesse  luba qui dit  : "Gamudondu a mbunda yi mwana, mbi mugadula ma gugama gingunza, mbi mu wega ayi mweni koni."
Si une épine est logée au niveau du sexe d'une fillette ; l'enlève?  vous serait  suspécté d'abus ou de féticheur ; pire encore et de  la laisse', car vous serez  qualifié de méchant insensible .  Que faire alors face a cette ambiguite'?
Il y a des situations  dans la vie où l'on se retrouve devant  un véritable dilemme, quelle que soit l'action qu' on prend on risque  toujours d'être condamné et blâmer gratuitement !
La réaction a cette prise de position du leader du Bundu dia Kongo n'a pas une finalité d'attaque personnelle , querelleuse ou belliqueuse envers notre aine'. Elle vise seulement a souligner ou a mettre en lumière certaines  réalités incontournables dans ce combat de l'emantipacation de la conscience de l'homme noir   .
Certaines personnes paresseuses d'esprits  et fanatiques aveugles verons cet  article comme un essaie  de discredit  ou un esprit d'attaque personnelle et  beliqeux envers notre aine' Ne mwanda Nsemi  et son oeuvre  Bundu dia Kongo  dont  nous reconnaissons toute  la grandeur et la place importante dans ce combat de liberation totale de l'homme noir du 21 eme sciecle  .  Bien que ceci est totalement faux  de penser que notre motivation ne soit sincere , cependant  , c'est leur point de vue , ils sont libre de leurs fourberies. Pourtant d'autres , sages bien intensione's  verons cet article comme un boue' de sauvetage  qui veut  sauver  l'oeuvre de l’éveille de la conscience Kamite (  ya  Bayindo  , Bena Kongo ) en ce 21 sciecle caractérise' par des bouleversements terribles que nous  amene  Kinati Masi  ( Verseau ).
Nous ressoursant a cet anecdote ancestrale de haute facture  cite' ci haut , nous  allons  répondre  a cette  situation très ambiguë de l’épine et la jeune  fille  par la voie  de Bomoto  cad a notre conscience  émancipé selon nos traditions , la sagesse ancestrale et la loi sacrée : " Il faut  faire ce qui est juste ". Justice  pas dans  l'intension  aveugle  et aveuglante mais justice parcequ'il ya une vie en danger.  Sauver  la vie de la  jeune fille , la vie qui est en danger , il faut en lever l’épine , c'est ce qui est juste ....

Nos ancêtres avaient  compris  qu'ensemble  un peuple est fort et diviser , il  cours vers sa propre perile et devient  la proie  de toutes les  convoitises mondiales .
Nous rendons  hommage a ancestre  glorieux , ( FEM-A- A, FELA LA, FARI ) Mutinu  Nimi Kongo , pharaon Namer , pour la réunification de la haute et la basse  Ekipata  ( egypte ) vers  l'an 32000 avant la  nouvelle époque Romaine  ( av Jc) , car en réunifiant  les deux pôles énergétiques de l'egypte . Il avait  redonne'  l’énergie  spirituelle a cette partie  cruciale du monde   qui redonna la prospérité  de l'Egypte  pendant  plus de 3 autres millénaires  suivant . La chute de l'Egypte n'ayant pris sa forme qu'a l’époque du  FARI   Pate lamin 1 en 600 av jc et Nectalebo 1er, chute qui fut consome'  avec l'intronisation d'un roi étrange' comme Fari dans la maison d'egypte , nous citerons  ici  le grec Ptelome 1 ( Soter Marium sepetum Ra ) en 325 avant  la nouvelle époque  Romaine .
Tout au long de l'histoire pénible de la reconstruction de notre  humanité , nos  ancêtres avez intériorisé une notion très  importante  ,  ensemble on est  fort . Il l'avait traduit dans beaucoups des dit-on  simple comme par exemple  :
- " Mosapi moko esokolaka  elongi te " cad un  seule doigt  ne lave pas la figure .
-" Mosapi moko elongolaka sili te    "   cad     Un  seule doigt  n’enlève pas un poux.
_" Singa  moko  ekatanaka , kasi singa  ebele  ekatanaka te "  cad  Un seule file est facile a coupe' mais  la sommes des files est difficile  a couper .
Mbuta  Ne mwanda  Nsemi  dans  son Kongo dieto 798 que vous aller lire ci dessous ,  a addresse' une lettre  officielle  au secrétaire générale  de Nation  Unie , lui présentant la  situation  de précarité  que traverse le peuple   du " Bas kongo" de la RDC  dont  il s'autoproclame roi et prêtre, situation selon lui causée par les injustices  imposee's aux "Bas kongo "de Kongo Centrale  par le gouvernent unitaire de la RDC depuis 1960 cad date de l'accession du Kongo  Kinshasa  a la "souveraineté internationale" . Dans la conclusion de cette lettre apres une longue péripétie et  des panoplies d'arguments qui ne tiennent pas debout et capable de nous endormir tout  lecteur serieux , Ne mwanda  Nsemi demande  au secretaire generale de l'ONU de trouver une solution savatrice pour le bas kongo  a la maniere de  KURDISTAN , KOSOVO, SUDAN  SUD  ou DARFOUR  .
Notre indignation est si grande face a ces  propos que  contre vents et marées et pour sauver l’unité du Kongo et poursuivre le project civilisationel de nos ancetres depuis leur arrivee' dans la terre des trois montanges qui etait la réunification de l'Afrique  , la terre d'Akongo d' ou le concept  KONGO DIA NTOTELA  cad le Kongo de la reunification du peuple d ' Akongo , le grand serpent Boa GBO, Mpumina pour les autres\. Nous ne pouvons être capable de rester muet  devant  un plan machiavélique visant a  diviser le Kongo quelque soit les cieux d'ou il tombera . Car en effet diviser un pays amène a la création de barrière de la  honte appelée  frontière entre un même peuple et la création des nouvelles identitee'. Ceci 'est le cas  malheureux de la situation de  l'Afrique actuelle qui depuis  que  la conférence de Berlin  avait  divise' le peuple de Katiopa et  donnée des identitees ' gratuite et insensée  creant le chaos partout   . Tenez bien  , un Angolais par exemple se sentira totalement étranger a un kongolais de la RDC , a un Zambien , Kongolais de" Brazza" ou même un Gabonais . L'orsque un kongolais de la Rdc  va en Angola aujourd'hui , il est mariginalise' et traite' de tout les nom : "LANGA LANGA  , etc..."  De même que lorsque un Angolais va  dans son  Kongo drc  ancestrale, il est traite' de MUZOMBO et mariginalise'!!!!  Nous allons ajouter d'autres exemples a ce menus sans gout  , lorsqu' un Kongolais de  la rdc va  dans sa  Zambie  ancestrale , il est mariginalise' , maltraite par ses freres Zambien  et appelle'  :" KABWALALA, KAPONDO,  ou  FIKASSAI etc... " . Qui oublie que  réalité  en Afrique du sud   de la Xenophobie envers les africains noirs est une monaie courrante  et si fortement  ancree' entre les freres fils d'un meme ancetre qui devrait s'aimer mais qui , dieu merci a  la colonistion se dechirent comme deux boucs en plein combat?  Les freres noir d'autres pays africains sont taxés des toutes les  appellations  : MAKWERE KWERE, MA GRIGAMBA  ou MASHIANGANE ect.... !!!!  La question de l'imigration clandestine en Afrique  du sud par example est un probleme qui frappe plus selon que l'on  a une peau noir que blanche meme en plein 21 eme siecle .  Et ceci est assez fréquent un peu partout en Afrique d'ailleurs  ou la haine est facilement semer acause des indentificatins etatique ou regional . Qui oubliera  la facon dont les ba luba du kassai etaient massacres par les baluba du katanga  sous le joue de Kyungu wa kumwanza et son ami Nguz a Karlibond ( en 1992 )tout les deux politiciens vereux et au nom de leurs interets egoistes usant de la meconnaissance de l'histoire vrai du katanga et les tensions econommique de la region en existant ont cause une  grande desolation!!  .Tout  ceci est rendu possible a cause de la division causee' par la follie des occidentaux a de la conférence de Berlin . Voila pourquoi tout  nouveau plan de  subdivison  de l'Afrique doit etre combattu avec la dernière energie comme un peste  .
 Nkumu Nvita NKanga en 1665 apres l'ere Romaine (Apres Jc)  a la bataille d'ambuila avait compris ( histoire du Royaume Kongo) la profondeur de ce probleme  . Dans son testament , avait compris ete dit : " KONGO TADI KABASWE MBAZINGA ", le kongo est une pierre  a condiction qu'il soit  liée , unie   par le feu du MBA , ici  avec la connotation NZINGA , JINGA , LINGA cad  liée avec une corde,  soudée , l'unite' parfaite  .

Alors que le travail de la conscientisation des Africains sur la realite' des leurs problèmes  veut a ce que ce dernier  comprennent que personne au monde ne peut résoudre les problèmes de ce continent si ce ne sont que les africains eux même  comme l'enseigne d’ailleurs a sa juste valeur le professeur ASHANTI MOLEFE et le courant de l'afrocentricite  :" Les Africains n'ont en réalité qu'eux même, personne n'a  ou n'aura pitié  d'eux  ." Es ce que , c'est a l'ONU  , qui est incapable de jouer une carte solutionelle dans la crise kongolaise  et Africaine  depuis très longtemps que Ne mwanda Nsemi trouve une tribune favorable qui faira pleuvoir des solutions a des crises hypothétiques des conflits ethniques Kongolaises ?
D'ailleurs nous tenons a souligner ici  qu'au Kongo , il n' y a pas et n'a jamais eu des conflits mortels entre ce peuple  Kongolais dans ses différents expression  qu'il soit Luba , Lunda , Topoke , Ngoli , Musingombe , Manianga , Musonge, Mulamba , Muzela , Mushi, Mubembe  , Lulua  etc.. La réalité vrai été que depuis l’arrivée de la colonisation , ce sont des  leaders avides du pouvoir , blancs ou noirs  qui ont  au mon des leurs intérêts égoïstes manipule' la population qui ne connais pas bien son véritable histoire pour générer des conflits  mortels . Nous avions vécu cela avec les belges et la colonisation mais aussi bien avec les fils de la colonisation ( Mundele ndombe et évolués) des années 1960 avant et apres l’indépendance et aujourd'hui encore avec c'est les  Néo- Mundele ndombe et Néo-évolués qui veulent réveiller les vieux démons de la mort et la désolation  .


Le concept Bakongo ( Bas kongo )  dans cette lettre est pris dans son attendement très restrain et pas propre a la traditon Kongo  .
L'esprit de cette lettre est basée sur la multi ethnicite' des habitants du kongo .  Ceci  , nous tenons a le souligner avec force est une aberration  grave  qui était soutenue et encouragée pas les puissances coloniales au travers des ethnologues  occidentaux depuis la fin du 19 eme siecle . Cette motivation etait etablie  pour des  cree' conflits mortels entre les fils et filles de Katiopa et  mieux exproprier de la richesse de l'afrique . N'es ce pas que l'on dit : "Il faut diviser pour mieux reigner?". C'est ainsi  que les colons ont encourage' que toutes ruelles de l'afrique soit considérée comme tribu et toutes avenues comme ethnie s, clan ou je ne sais quoi encore .... concept qui en réalité ne veulent  absolument rien dire dans la monde culturel Africain .
C'est dans l'esprit de présenter le kongo Belge  , création de la conférence de berlin  et propriété jadis de Léopold II   le roi de belge  puis colonie de la Belgique ,  que  le Roi Baudouin Ier de la belgique en 1960  lors de son discours du 30 juin a l'occasion de l'accession du congo a la souverenete' national  chanta  tout haut l'oeuvre de la colonisation et le génie de son grand père  en ce terme  : "L'indépendance du Congo constitue l'aboutissement de l'œuvre conçue par le génie du roi Léopold II, entreprise par lui avec un courage tenace et continuée avec persévérance par la Belgique. Elle marque une heure dans les destinées, non seulement du Congo lui-même, mais, je n'hésite pas à l'affirmer, de l'Afrique toute entière . Pendant 80 ans la Belgique a envoyé sur votre sol les meilleurs de ses fils, d'abord pour délivrer le bassin du Congo de l'odieux trafic esclavagiste qui décimait ses populations, ensuite pour rapprocher les unes des autres les ethnies qui jadis ennemies s'apprêtent à constituer ensemble le plus grand des États indépendants d Afrique." 

Malheureusement , c'est a ce discours caractérisé par une fausseté historique notoire que beaucoup de ceux  qui soit a  la solde des colons  ou seulement naif croient encore  a la soit disant multi ethnicite' du Kongo et  continue a s'y appuyer . Ces derniers ignorants de l’ambiguïté et l'aspect flou de la   définition  même du concept ethnie , alors que l’ethnologue moderne en occident ne sont pas eux même d'accord sur sa définition . L'Allemagne  par example met l'accent sur le sentiment d'appartenance à une collectivité. En France l’ethnie est déterminée avant tout par la communauté linguistique. Enfin, en Angleterre ce terme désigne spécifiquement une minorité culturelle. Mais c'est totalement une  autre définition pour les africains.
Si nous prenons l'approche des français par exemple , considreant  la langue  comme facteur de détermination d'ethnies. Alors  au Kongo , ou nous n'avons qu'une seule langue avec ses différentes  facettes , avec ses différentes variantes dialectale. Donc au Kongo , il n'a qu'une seule ethnie . Le peuple Kongo n'est pas hétérogène  force' de vivre ensemble mais plutôt un peuple homogène forcé a divorce par la folie de la colonisation  occidentale et orientale ( arabe ) .  Et ensuite aliene' a  croire  a cette  heterogeniete' folle  .  L’arrivée des populations " Bantu" en afrique centrale est le fruit de la force migratoire depuis la grande maison d'Ekipata  suite aux differents  cataclysmes de sa chute cause' par , des invasions massives et cumule' des peuple barbare comme les  Perses , les Grec, les Romaines  etc nous enseigne  l'histoire  ancestrale ...
La destruction cataclysmique de la maison Napata comme celle de Muerowe , la  traite de l'homme noir par les arabo-Musulman  comme les occidentaux ainsi que la colonisation ont joue' un role colossale dans la création des différentes variantes dialectales dont nous parlons encore  aujourd'hui en Afrique .  Tenez bien le  kikongo parle' en Angola par exemple sera influence' par le portugais tandis que  le kikongo de Kongo "brazza"  sera lui influencé  par le français  . Ceci est même valable  en ce qui concerne les habitudes de Bakongo de l'angola , de la rdc , du  Gabon , Cameroun , la Zambie ou la Namibie  ou chacun prendrons certaines habitudes de leur  colons . En  angola , il y a par exemple  un groupe de la population  qui se sont nommée les BASANSALA  nom qui ressors de  l'ancienne capitale du royaume Kongo , Banza Kongo qui  fut  rebaptisée San Salvador avec l’arrivée  des Portugais . Ceci pour montrer comment la force de la colonisation avait   crée des tribus et ethnies artificielles et développé la notion de l’hétérogènite' des peuplement de l'afrique centrale a leur avantage . Le discours de l’hétérogènites  séparatiste   des populations de l'afrique centrale est un discours très dangereux qui ne peut favoriser la paix et la concorde dans cette  région . Nous avons qu'a nous souvenir du discours embrassant des politiciens kongo RDC lors de la période post independance  mais aussi le discours Xénophobie base' sur ethnicite' ,  de Gabriel Kyungu wa kumwanza ancien gouverneur de la province de katanga  par exemple vers les annees 1990 qui avait cause' la mort  et la desolation des plusieurs ressortissant du kassai , alors que toute les deux communautés se reclament descendant de ILUNGA KILUBWE , il n'y a  que  quelques  siècles  seulement  que nous avions mentione' un peu plus haut.
Il est surprenant aussi de voir Ne mwanda semi soutenir la multiplicite ethnique  alors que dans son livre LES MYSTERES DU KIKONGO  publier aux editions Mpolo ngimbi par example , ce dernier, Ne mwanda NSemi , etait epoumone' a partir de la page 32 jusque 40 pour montrer que tout les groupes soit disant ethnique du Kongo rdc etait des baKongo descandant soit de Nsaku , Mpanzu ou Nzinga . Alors d'ou vient alors cette faux notion de l'etherogenite du peuple Kongolais ???
De ce fait nous devrons malheureusement  constater que la définition du peuple bakongo dans cette lettre est  du clientélisme qui restrain la notion des bakongo au  habitant du bas kongo ( RDC) .
Ne mwanda Nsemi se plaint de la  mauvaise répartition de la richesse  au kongo comme si toutes les régions de ce pays baignaient  dans la prospérité et l'aisance  ou l'opulance absolu alors que seule le bas Kongo est   marginalise'.!!! Alors que la   réalité   de tout les jours est que le kongo (DRC) dans son entièreté  est totalement mal géré depuis 1960. Tout les gouvernements qui se sont succédés au Kongo étaient  caractérisés  par soit la mauvaise gestion ou le pillage des ressources du pays tout entier. 
D’ailleurs le premier président Kongolais a l'accession  l’indépendance  en 1960 était ressortissant du bas kongo ! nous  ne reconnaissons aucun  progrès  légué a cette région sous Kasavubu qui soit encore visible aujourd'hui . Le barrage D'inga  que Ne mwanda Nsemi relève dans sa lettre n'est ce pas la une oeuvre de la deuxième republique sous le Maréchal Mobutu Sese Seko ? le pont maréchal est au passif de ce même Mungala de Mobutu !  Cela n'est pas mentione' ! dans cette fameuse lettre!!!
Les eaux qui font tourner ce fameux barrage ne sont pas les eaux qui  proviennent du bas Kongo mais du  Katanga pour parcourir tout  le Kongo afin de se jeter dans l’océan  Atlantique via le bas Kongo . Ce fleuve n'est il pas une bénédiction de tout les Kongolais ?
Mais province orientale par exemple peut prendre une décision unilatérale de dévier les eaux du fleuve kongo lorsqu'il traverse ses terres vers le  dans le bassin du Nil  par example , es ce que  le barrage Inga va encore fonctionner?
 Financièrement ce barrage d'Inga avait été construit avec un crédit  a la charge du contribuable kongolais  que tout kongolais continue encore a payer aujourd'hui  la dette de cette  elephant blanc . Es ce que cela est il étrange' a la connaissance de Ne mwanda  Nsemi? Le barrage d'Inga de droit  appartient  en toute legitimite' a  toute la nation Kongolaise ( RDC) et non aux Bakongo du bas Kongo......
Nous nous sommes  vraiment posé la question de savoir d'ou  les statistiques présentées en terme d'emploie  au Katanga sont elles tirées dans un pays au les services de statistique est quasi inexistant ?  Les 80% des emploies ( aux salaires obeses ) donne' au Katangais dans la province de  Katanga me semble pas du tout correct  mais  très irrealistique  dans une province ou la  grande majorité des entreprises publiques ont dejas claque' leurs portes et les grandes entreprises para étatiques sont presques inexistants!!!  Je fait allusion a cet argumentation comme  quelqu'un  connaissant bien la province car y ayant  passe' la moitie de sa vie  depuis la tendre enfance jusqu’à l'age adulte  et précisément a LUBUMBASHI ! 

Finalement la grande préoccupation sera celle  de comprendre la perception de cette lettre comme message d'un grand leader Kongo a L'ONU . Cette organistion  qui   comme beaucoup le savent bien  joue un  rôle très flou et néfaste    dans la déstabilisation du Kongo! 
L’éveil de la conscience  véhiculé  pas la sagesse ancestrale veut a ce que  , l'homme noir puisse  reprendre sa place de choix comme un  peuple qui peut s'assumer  dans le concert des nations et crée son propre bien être . Ecrire  a l'ONU  pour demander  la balkanisation du kongo  c'est nie' la souveraineté du pays et le travail de Mfumu Kimbangu dont les efforts avaient largement contribue' a l'accession a l’indépendance  du Kongo Kinshasa en  1960.
Ecrire a  L'ONU  de balkaniser le Kongo est une façon d'affirmer que le Kongolais est incapable de prendre sa destine' entre les mains , il est cet éternel gros bébé qui a toujours besoin de maman et toujours maman cad son  bourreau ; n'est pas la  affirme' que les Kongolais souffre du syndrome de Stockholm ??
 Nous savons que la carte de Kongo RDC dans sa forme actuelle  est le fruit du découpage fou des conquérants sur les conquis  a Berlin en 1885  qui d'une main représente l 'asservissement  , la volonté de l'occident d'invente' un homme noir  , un Congolais (  Con aux laits ) qui répondra a tout ses caprices de developpement  .
Mais quand nous pesons a l'histoire de peuplement de cette région , nous réalisons vite la portee' du rêve des nos ancêtres descendue d'Ekipata  qui était de rebâtir  cette grande maison du nord , de la tête du monde , du chakra de la tête qui est l'unions avec les Dieux  a celui du coeur  ( Ntimansi )  la manifestation du monde , la creation du monde , nous  nous voyons dans l'obligation d’être ceux qui vont achever cet oeuvre et non ceux qui vont donner  la force a l’ennemie a tout jamais pour nous massacrer  et destruire le reve de notre civilisation.
Demander de balkaniser le Kongo RDC aujourd'hui comme  stratégie ou tactique de tirer les bas Kongo  de la situation  des injustices ou  d'economie marasmatique dont le pays est plonge' dans sa totalite' sera une tres grosse erreur car les loups  insatiables de l’impérialisme n'attendent que cette occasion  et il vont se laver les mains comme Ponce Pilate pour dire que ce sont les Kongolais eux même qui ont demande' la balkanisation et que le sang de cette abomination retombe sur leurs tête et ceux de leurs enfants.
 La séparation va crée des nouvelles indentite' et il sera très difficile dans l'avenir de rassembler facilement ces nouveaux monstres engendres. Si nous condamnons les frontières folles issues de la conférence de berlin , pourquoi devons nous en ajouter d'autres ? 
N'es ce pas que Bundu Dia Kongo donne l’idée de l'union mystique avec Akongo , l'union de tout les fils de Akongo  alors pourquoi devenir aujourd'hui devenir  l'avocat et le couteaux de la séparation sous prétexte que cela est la volonté divine;  n'est pas la une mauvaise blague ?

En conclusion ,

 nous tenons une fois de plus au regard  de tous les arguments présentés ci haut  réitérer notre condamnation ferme de cette lettre  d’humiliation  de la race noire mondiale , des tout les Bena kongo  ,  fils et filles . Lettre qui plaide pour le retour a la honte   de la race noir , lettre  qui viole esprit de l’unité avec  nos ancêtres .  
Nous nous  excusons au prés de notre aine ' Ne Mwanda Nsemi  Longia Kongo  ne  makandala de notre dureté et honnêteté dans la rédaction de cet article  car notre intention une fois de plus n'est pas de nuire mais de construire , pas de destruire mais de batir ensemble ,  la ou nous voyons que l'arbre commence' a se courber  , il est de la responsabilité de tous d'apporter sa pierre pour que l'arbre reprenne son accession  vers le  soleil . N'es ce pas la sagesse ancestrale enseigne :"  KUFWA  BUDU KUFWA NZALA " ," KUFWA NSONI  KUMONA  MPASI ", " KAPWEPWE AKUFAKA LIKOLO NA SONI".  Nous ne pouvons nous permettre d'avoir honte de parler .


KONGO TADI KABASWE BAZINGA .  INGETA 


PROFESSEUR  BILOLO MUBANGI PARLE DE FEM -A- A  NIMI KONGO.




video



LE PROFESSEUR BILOLO PARLE DE L'AFRIQUE DE L'AFRIQUE CENTRALE,  DES PEUPLES ET LANGUES DE L'AFRIQUE CENTRALE.
http://www.dailymotion.com/video/xf5znq_egyptologie-et-negrophobie-interven_news



video
KONGO DIETO 798 a


KONGO DIETO 798 b






 






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez laisser vos commentaire ici.

Ba ndeko bokoki kotika ya bino makanisi awa